Que Buen Lugar – Un lugar increíble esta esperando por nosotros…

Cet endroit est un paradis si fou qu’il est difficile à décrire, c’est un sanctuaire faunique accessible, plein de vie avec des sentiers qui mènent à des forêts et des plages incroyables, il a également fait le tour pour tous les goûts…. et le meilleur de tous, c’est juste un trajet en ferry.

Comment s’y rendre ?
Prenez la route 27 en direction de Puntarenas, lorsque vous arrivez à Puntarenas, vous devez vous rendre au port de ferry qui mène à Paquera, le ferry prend environ une heure et demie pour vous rendre de l’autre côté du golfe de Nicoya, et de Paquera la réserve de Curú est à seulement 15 minutes.

Waze:https://waze.to/lr/hd1exe59fd

Quoi apporter ?
Vêtements frais, maillot de bain, crème solaire, chapeau, insectifuge, lampe de poche, sandales, serviette, changement, collations, sac sec, tennis, boissons et excellente attitude.

( seulement avec de l’aide)
( accessible avec une certaine difficulté)
( accessible sans difficulté)

Plus d’informations sur l’accessibilité à Curú:http://fundameco.org/2017/04/27/curu-refugio-vida-silvestre-todos/

Distance:
Belvédère 700 m (total)
Ferme des singes 2 km (total)
Ceiba 2 km (total)

Difficulty:Easy
Vehicle:Automobile
Parking:Yes
Pets:No
Camping:No
Contact:
www.turismocuru.com
Tel : 2641-0014
Coût:
Entrée 12 Kayak 10singles (simple) 15doubles (double) par heure.
Cabines 20 $ par personne et par nuit
Visite de la bioluminescence 35 3
Visite de la tortue $ 25

Vendredi dernier, nous sommes allés nous promener avec Nati de FUNDAMECO (le même Viking avec lequel nous sommes allés à La Ponderosa). Nous sommes partis après le travail à Curú, le fait est que nous devions être à 19h dans le port, nous avons donc pris le ferry de 20h30 qui mène à Paquera … Nous sommes arrivés à l’heure et avons même eu la chance de manger un ceviche en attendant le décollage.

Nous sommes descendus du ferry pour nous rendre à Curú, mais au milieu de tant de fatigue / désir d’arriver, nous avons passé l’entrée, donc au lieu de durer 15 minutes we nous avons duré environ une demi-heure When Quand nous sommes entrés dans la réserve, c’était comme entrer dans un enclos qu’au lieu de vaches avaient des cerfs, c’était quelque chose d’incroyable, nous avons conduit environ 5 minutes de plus jusqu’à ce que nous atteignions notre cabine où nous passions les 2 nuits.

Día 1

Le lendemain, nous nous sommes réveillés à 7 heures du matin pour nous préparer et aller prendre un grand petit déjeuner avec des œufs dans la salle à manger de la réserve. Après avoir fait le plein, nous nous sommes dirigés vers notre première tournée vers les îles Tortuga. La route vers l’île était courte (un peu plus de 10 minutes) car elle se trouve juste en face de la plage du Refugio Curú, une fois sur place, nous sommes descendus du bateau pour faire de la plongée en apnée où nous avons vu des poissons de toutes tailles, formes et couleurs pendant un peu plus d’une demi-heure.

Après la plongée en apnée, nous sommes allés sur une plage juste à côté de Playa Tortuga (l’endroit où arrivent les visites), c’est ce qu’on appelle la plage tropicale et c’est beaucoup plus frais quand il n’y a pas beaucoup de monde autour. Merlin, qui était notre guide et capitaine du bateau, a préparé un bol de fruits et des noix de coco pendant que nous appréciions la plage.

Vers midi, nous sommes retournés à Curu pour le déjeuner. Quand nous sommes arrivés à la salle à manger, nous avons mangé comme s’il n’y avait pas de lendemain, et au moins j’ai fini avec de graves brûlures d’estomac. Puis quand nous avons fini de manger et que je me suis endormie involontairement dans le hamac pendant que Glori s’apprêtait à marcher avec Núñez.

Pendant que nous profitions de nos siestes, Glori a fait quelques sentiers appelés Ceiba et Finca de Monos. Sur ces sentiers, vous traversez une forêt à côté de la plage, puis vous arrivez à un pont qui traverse la rivière de l’estuaire, où les insectes augmentent à mesure que vous traversez une forêt de mangroves. Après la mangrove, vous traversez une forêt pleine d’oiseaux et d’animaux qui se termine par quelques pâturages.

Vers 4 heures de l’après-midi, nous sommes allés nous préparer à aller voir le coucher de soleil sur une autre plage appelée Playa Quesera, le spectacle de bioluminescence allait se dérouler au même endroit.
Pour aller sur cette plage nous sommes retournés faire un bateau pour longer la côte un peu plus de 2 km pour y arriver. En chemin, nous avons vu un coucher de soleil de rêve, nous nous sommes arrêtés plusieurs fois pour apprécier le moment Kodak et nous avons continué.

Lorsque nous sommes arrivés sur cette plage, nous avons été surpris car malgré le peu de lumière, la beauté était appréciée. Une autre chose intéressante était que vous pouvez arriver de 3 façons, 1 à pied de Curú sur un chemin, en kayak (30 min) ou en bateau qui ne prend pratiquement rien pour y arriver. Nous n’avons pas vraiment vu beaucoup d’animaux, seul Núñez se promenait mais tout allait bien.

À la tombée de la nuit, nous avons commencé à toucher le sable à la recherche du plancton qui caractérise ces plages. Ce n’est qu’à la tombée de la nuit que nous avons pu commencer à voir les lumières, c’est à ce moment-là que nous sommes montés sur le bateau pour faire du snorkeling de nuit! Nous avons préparé les choses et devant Playa Quesera, nous avons sauté du bateau pour commencer le spectacle qui était vraiment incroyable.

Quand nous sommes retournés à Reserva Curú et sommes arrivés à la cabane, nous avons découvert que nous étions envahis par une colonie géante de crabes (ceux qui sont noirs avec du rouge). Ces gars ont dû être enlevés avec une pelle et un balai parce qu’ils étaient tellement nombreux, malgré tout, nous avons survécu à l’expérience.

Día 2

Nous nous sommes levés à 7 heures pour le petit déjeuner, puis nous sommes allés marcher sur un sentier très court qui menait au point de vue. Ce n’est pas difficile de s’y rendre, mais il est sage d’apporter une bouteille d’eau et un écran solaire car au point de vue il n’y a pas d’ombre. Du point de vue, vous pouvez voir toute la plage du refuge de Curú, donc pour moi, c’était un must.

Une fois à la cabane, nous nous sommes préparés à faire du kayak jusqu’à la plage paradisiaque de Quesera, qu’on nous avait recommandée depuis un moment. Nous sommes allés dans 2 kayaks doubles et 1 simple (moi), nous avons duré un peu plus d’une demi-heure à un rythme normal avec des arrêts inclus jusqu’à ce que nous atteignions Quesera. La route était tout simplement parfaite, pendant un instant nous nous sommes sentis comme sur les plages de sable blanc et les récifs exotiques des Caraïbes.

Quand nous sommes arrivés, nous avons jeté une couverture dans le sable et profité d’une plage complètement privée, c’était juste nous et la mer … où pouvez-vous profiter d’un endroit aussi parfait et isolé? Cette plage est vraiment l’une des plus belles que nous ayons visitées.

Partager sur:

WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.