Dario Fo : La Vie est un Mystère (Comique)

 Dario Fo et Franca Rame, Photo de presse

Dario Fo et Franca Rame, Photo de presse

Le 13 octobre 2016, Dario Fo est décédé à Milan à l’âge de 90 ans. Il était l’un des artistes les plus influents du théâtre mondial et a conquis cette position avec courage, travail acharné et le souvenir constant de ses origines modestes. Il était acteur, chanteur, dramaturge, metteur en scène, peintre et créateur de scène et de costumes. En particulier, il est un héritier contemporain des bouffons médiévaux et un amoureux de la commedia dell’arte: à partir de 1969, avec son chef-d’œuvre Mistero Buffo (Mystère comique), il démontre la vitalité de l’improvisation comme technique d’implication du public.

Il était un maître du monologue et utilisait la performance en solo pour révéler son originalité et son humour extraordinaires. Son expressivité faciale et ses gestes étaient des éléments de base dans le rythme narratif de ses histoires: il connaissait tous les secrets de la tradition orale, et son discours était ouvert à une multitude de styles – de la narration épique à la satire politique – osant le grotesque. Son idée  » populaire » du théâtre l’a amené à travailler avec une attention particulière à la dimension sociale : il a su éveiller l’opinion publique, il a lutté contre l’indolence et l’indifférence, il était toujours en quête de progrès. Dans son culte de la liberté, il connaissait la censure, mais il continuait à souligner les contrastes et les différences entre les classes.

Pour cette raison, il a évité les formes officielles et classiques de la communication théâtrale: de manière innovante et personnelle, il a présenté des événements historiques avec la voix de personnes pauvres et illettrées, utilisant son grammelot spécial – un drôle de mélange de dialectes italiens et de langues étrangères, de sonsomatatopées et d’extensions vocales – comme langue universelle. Le succès mondial de son théâtre est souligné par le nombre exceptionnel de ses représentations à travers le monde et par les traductions de ses livres dans plus de 30 langues.

Lien YouTube: Dario Fo dans Grammelot Blues

Dario Fo a passé la plus grande partie de sa vie et de sa carrière avec Franca Rame, décédée à Milan le 29 mai 2013 à l’âge de 83 ans. Mariée à Fo en 1954, elle était son complément : son actrice principale, et la figure de proue de son existence. Dans leur union totale de l’art et de la vie, elle l’a également aidé dans l’écriture de ses pièces. De plus, elle était l’administratrice et l’organisatrice de la société Fo-Rame.

Le 9 octobre 1997, Dario Fo a reçu le Prix Nobel de littérature: rencontrant les journalistes, il a déclaré avec émotion que Franca Rame était la gagnante avec lui. En Italie, il est le premier lauréat après Eugenio Montale, en 1975, et, en tant que dramaturge, après Luigi Pirandello, en 1934. Le 13 octobre 2016, quelques heures après l’annonce de la mort de Fo, Bob Dylan avait reçu le Prix Nobel de littérature.

Lien YouTube: Dario Fo & Franca Rame: Un Nobel pour deux

Le 23 mars 2016, à l’occasion de son 90e anniversaire, le Musalab « Dario Fo–Franca Rame » a été officiellement inauguré à Vérone. C’est un trésor de près de 60 ans de vie théâtrale: manuscrits, livres, articles, photos, affiches, costumes, marionnettes, tableaux de scène.

Dans de nombreuses interviews récentes, Dario Fo a déclaré qu’il ressentait le manque de sa chère Franca, mais aussi sa présence partout. Il n’a pas supporté le poids de son absence. Mais maintenant, dans l’imaginaire du public, ils sont à nouveau ensemble pour un grand spectacle sans fin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.