Alexandre-François Desportes

Alexandre-François Desportes, né en 1661 à Champigneulle (France) et mort le 20 avril 1743 à Paris, est un peintre français spécialisé dans la représentation d’animaux, de chasses et d’emblèmes de la chasse; il a été parmi les premiers artistes du XVIIIe siècle à introduire des études de paysage en utilisant la nature comme modèle.

À l’âge de 12 ans, Desportes est envoyé par son père à Paris, où il travaille et étudie dans l’atelier de Nicase Bernaerts, un artiste qui lui apprend à observer attentivement la nature. Desportes exécuta de petites œuvres décoratives pour d’autres artistes, et il connut un succès considérable dans le domaine du portrait. Desportes a été invité par le roi Jean III Sobieski à la cour de Pologne (1695-96), où il a peint un certain nombre de portraits de membres de la famille royale.

De retour en France, Desportes décide qu’il ne peut pas concourir avec succès en tant que portraitiste et commence à peindre des scènes de chasse et de chasse, des études de chiens et des natures mortes de fleurs et de fruits. En 1699, il est admis à l’Académie royale de France, et il réussit à gagner la faveur de Louis XIV. Desportes devint un enregistreur des chasses royales, et beaucoup de ses œuvres montrent les chiens préférés du roi. Il a également travaillé sur les décorations de plusieurs châteaux royaux. En 1712, il se rendit à Londres, où il était très en vogue. De retour en France six mois plus tard, il continue à travailler pour la régence et reçoit de nombreuses commandes sous Louis XV. L’un de ses plus grands projets est la série de tapisseries « Indes » (1687-1730). En 1735, il reçoit l’ordre de refaire l’œuvre, en conservant le sujet mais en changeant la composition. Cela est apparu comme « Nouvelles Indes. »

Alexandre-François Desportes: Nature Morte avec du Gibier, de la Viande et des Fruits habillés

Nature Morte avec du Gibier, de la Viande et des Fruits habillés, huile sur toile d’Alexandre-François Desportes, 1734; à la National Gallery of Art, Washington, D.C. 121 × 95 cm.

Courtesy Galerie Nationale d’Art, Washington, D.C., Fonds Chester Dale, 2012.11.1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.