8 Exercices au cou pour Soulager la douleur et la douleur

Aussi actifs que les cyclistes soient comparés aux jockeys de bureau, il y a une chose majeure que les deux ont en commun: Les deux sont très susceptibles de souffrir de douleurs au cou grâce au temps qu’ils passent penchés. Jusqu’à 85% des cyclistes souffrent de blessures non traumatiques depuis leur passage sur le vélo, et le cou est l’un des sites de douleur les plus courants, selon une revue d’études pertinentes publiées dans la revue Sports Medicine.

Voici la chose, cependant: Ce n’est pas parce que vous ressentez une douleur dans la région du cou que vous avez fait quelque chose pour vous gâcher le cou. « Chez les cyclistes et les triathlètes, les douleurs au cou et aux épaules sont souvent associées à un noyau extrêmement faible et à des muscles trapèzes médians et inférieurs faibles », explique Menachem Brodie, expert certifié en force et conditionnement et entraîneur certifié USA Cycling et USA Triathlon. « Alors que nous pensons que la zone à problème est le cou, ce sont en fait les pectoraux majeurs et mineurs, ainsi que les muscles du grand dorsal qui deviennent courts et serrés, avec des muscles du milieu du dos faibles et une perte de mobilité thoracique autour de la colonne vertébrale et de la cage thoracique. »

Compte tenu du nombre d’heures que les cyclistes passent assis dans une position fixe et courbée, il n’est pas surprenant que le corps commence à s’adapter – et pas nécessairement dans le bon sens. Dans ce cas, « de nombreux muscles du corps — comme le trapèze, les muscles paraspinaux et la musculature abdominale profonde (y compris le plancher pelvien) — sont placés sur le vélo pendant de longues périodes qui ne permettent pas aux muscles de fonctionner comme prévu ou conçu », explique Brodie. Pas génial, non? C’est pourquoi l’entraînement à la force et à la mobilité est si important pour développer ces muscles et les amener à tirer de manière autonome.

Comment utiliser cette liste: Brodie recommande d’intégrer les mouvements activateurs musculaires ci-dessous, démontrés par Charlee Atkins, maître instructeur chez SoulCycle à New York, à votre routine d’entraînement régulière cinq à six fois par semaine. Vous aurez besoin d’un rouleau en mousse et d’un accès à une table ou à une porte. Un tapis d’exercice est facultatif.

De toute évidence, vous ne devriez pas sauter des choses comme les squats, les fentes, la presse des jambes, les boucles des ischio—jambiers et les planches, mais Brodie dit que les mouvements ci—dessous sont tout aussi – sinon plus – importants pour améliorer considérablement la puissance de sortie, car ils équilibrent le corps et permettent une puissance de sortie plus élevée.

Remarque: Le cou est une zone délicate. Si vous avez subi un accident ou si vous ressentez une douleur chronique, il est préférable de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic approprié avant de commencer une routine d’exercice. Les étirements et les exercices ci-dessous sont destinés à augmenter la mobilité et à soulager la douleur si vous vous sentez serré après avoir roulé et à prévenir les blessures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.